Tunisie : pénurie de cigarettes ?, « non, spéculation effrénée », assure-t-on

fabrication_cigarettes.jpgGrande détresse, ces derniers jours chez les grands fumeurs de la région de Bizerte: une hausse inhabituelle des prix du tabac local accompagnée d’une pénurie du produit mais également de nombreux cas de refus de vendre en ont surpris plus d’un.

Le standard de la délégation régionale du commerce a manqué sauter. Et les plaintes ont assailli les services du contrôle économique. Commentant le fait, les buralistes ont évoqué l’insuffisance d’approvisionnement. De leur côté, les services du commerce accablent les spéculateurs tout en admettant quelques difficultés au niveau de la distribution effectuée, faut-il le rappeler, par les recettes des finances. Il semble, selon les spécialistes des services régionaux du commerce que des affairistes accapareurs se sont ingéniés à collecter un grand nombre de permis d’exploiter, de les utiliser pour l’acquisition d’une quantité excessive de produits qu’ils vendent à des intermédiaires lesquels se chargent de les distribuer exclusivement aux boutiques de fruits secs et aux magasins d’alimentation générale. Ces derniers les écoulent naturellement à des prix prohibitifs.
Le directeur régional du commerce a indiqué que la situation est certes sérieuse et que ses services s’étaient déjà penchés sur l’examen de la situation et qu’une enquête était en cours qui devrait déterminer les responsabilités. Une opération de contrôle aux points de vente du tabac a permis, selon le responsable régional, à relever diverses infractions et à dresser quelque 17 procès-verbaux. Le directeur régional a rappelé les contrevenants qu’ils s’exposaient à des sanctions administratives et pénales. Par ailleurs, il a annoncé qu’une liste des distributeurs agréés a été établie qui devrait permettre un contrôle plus rigoureux.
M. BELLAKHAL

Articles similaires