Tunisie : vers la relance du mégaprojet touristique Cap Blanc 3000 ?

Au cours de sa rencontre avec La coordination régionale des partis politiques de la région, consacrée aux préparatifs du 52ème anniversaire de l’évacuation, le gouverneur de Bizerte a souligné la nécessité de dépasser le stade de la commémoration officielle de l’événement pour une implication plus généralisée des citoyens et des délégations dans les festivités accompagnant la cérémonie du 15 octobre.

« Les festivités devront s’étaler dans le temps et dans l’espace, a dit le gouverneur, ajoutant que les citoyens auront à contribuer massivement à ces réjouissances afin de conférer à cet événement historique ses dimensions tant politiques que culturelles. »
Le gouverneur a par ailleurs insisté sur la nécessité d’œuvrer à exploiter au meilleur escient le capital patrimonial et culturel de la région. Il a appelé les acteurs politiques et les composantes de la société civile à s’investir pour une participation effective aux festivités du 15 octobre et par la même occasion à diffuser une image forte de la situation socioéconomique de la région.
Les débats se sont ensuite étendus aux obstacles endémiques qui se dressent sur la voie du développement de la région et qui entravent la réalisation de nombreux projets. Il a annoncé l’existence d’un grand nombre de promoteurs qui ont dernièrement exprimé leur intention d’investir de la région, tel celui d’implanter une usine de fabrication d’aéroplanes à Menzel Bourguiba. Il a exprimé la volonté de la région de soutenir ce projet. Le gouverneur a également annoncé le retour fort probable du projet touristique Cap Blanc 3000, initié par l’homme d’affaires Habib Makni.

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires