«Wallah we can», un projet tunisien 100% qui veut faciliter la vie des enfants

Tout a commencé par une action surnommée « Wallah We Can », lancée par des membres de l’association « Génération Liberté », présidée par Lotfi Hamadi. Son objectif : réhabiliter 400 internats, destinés aux enfants défavorisés, et les doter d’une autonomie énergétique grâce à des systèmes solaires photovoltaïques.

Au fur et à mesure, son engagement s’est accentué au point de faire des réunions avec le ministre de l’Education nationale et des gens hauts placés au gouvernement. Suite à ces réunions extraordinaires, ce natif de Makthar a entrepris le projet « Wallah We Can ».
Lotfi Hamadi estime qu’il faut faciliter la vie aux enfants en leur offrant un minimum de confort pour qu’ils réussissent. Il a, ainsi, proposé d’intégrer un volet « agricole » à ces établissements pour qu’ils atteignent l’autosuffisance alimentaire. Cette mesure vise, entre autres, à lutter contre la déscolarisation et rendre les études plus attrayantes.
Il a, également, créé des usines qui fabriquent des couettes 100% tunisiennes … « Wallah We Can » a décidé de développer un nouveau produit: les serviettes hygiéniques lavables. Ces serviettes sont fabriquées avec des tissus naturels et absorbants (coton)… Elles peuvent être pliées et stockées avant d’être lavées, séchées et réutilisées.

M.Kh
 

Articles similaires