Van Laack Tunisie crée sa fondation de bienfaisance et contribue au « mois de l’école » (photos)

Cette entreprise n’a pas attendu que l’on instaure « le mois de l’école » pour assumer ses responsabilités envers une société où elle a su s’intégrer avec perfection et conviction.

Depuis des décennies, (elle a été créée en 1974 et emploie actuellement plus de 800 personnes) Van Laack Tunisie, entreprise allemande spécialisée dans la fabrication de vêtements haut de gamme, se veut un élément efficace dans l’organisation de la vie des citoyens de la ville et de la région où elle a choisi de s’implanter voilà maintenant 40 ans. C’est que pour Van Laack Tunisie, le confort citoyen est un facteur mentalement rassurant et un critère opérant pour un travail efficace et rentable. Aussi, l’entreprise a-t-elle adopté pour credo de « placer et de maintenir son personnel dans une situation de quiétude et de sérénité et de dégager leurs esprits de toutes contingences extra professionnelles ». Adoptant une stratégie interventionniste de proximité, Van Laack Tunisie a pris le parti tant loué et apprécié de s’engager pour l’amélioration des conditions de vie de son environnement.

Déjà, deux ans auparavant, et à la faveur d’une visite impromptue à l’école voisine de la cité des Andalous, la direction a pu faire le constat des insuffisances de l’établissement en matière d’entretien, de maintenance, et d’équipements. Une action a été rapidement menée qui a permis la rénovation des locaux et la dotation de l’école d’un matériel indispensable. Une opération qui a nécessité une enveloppe conséquente et assez substantielle. Mais à l’aune de l’efficacité et du bonheur procuré et répandu, l’argent compte peu, chez Van Laack Tunisie.

Face au succès de son opération de Bizerte, et voulant soutenir l’effort généralisé d’entretien des établissements scolaires, Van Laack Tunisie n’a pas hésité un seul instant pour porter ses actions bienfaitrices vers les écoles des champs. L’école primaire de Sejnane ville est apparue comme un lieu idoine pour une intervention choc, tant elle souffrait d’un manque flagrant des commodités les plus élémentaires. La rentrée se faisant imminente, Van Laack Tunisie a dépêché ses équipes pour une démolition totale des blocs sanitaires des filles puis des garçons pour les remplacer par des sanitaires modernes et avenants. Là aussi, les responsables de Van Laack Tunisie restent discrets sur leurs engagements financiers.

Mais les succès de telles opérations et surtout la joie et l’accueil favorable des citoyens font que Van Laack Tunisie cherche, aujourd’hui, à consacrer ses engagements sociaux vis-à-vis de la population et à les perpétuer. Ce sera chose faite grâce à la création de la « fondation Van Laack Tunisie » dont l’objectif tel que défini dans ses statuts est de « porter un soutien continu aux établissements scolaires, procéder à leur entretien et maintenance par la mobilisation des moyens humains et financiers ».

Par leur engagement, par leur discipline, par leur sens de la responsabilité et du devoir, les responsables de Van Laack Tunisie ne se départiront pas de leur mission. Ils accompliront leur tâche librement assumée envers la population qui les a adoptés. Et les fonds de la fondation Van Laack Tunisie aidant, leurs actions de bienfaisance, sont appelées à se consolider et à faire des émules.


M. BELLAKHAL

Articles similaires