Vladimir Poutine : « Daesh, situation très inquiétante »

Dans un discours prononcé le 15 septembre 2015 au Tadjikistan, Vladimir Poutine a déclaré que la situation avec DAESH était très inquiétante.

Il a dit être en possession d’éléments d’informations faisant état du contrôle par l’EI de grands territoires de la Syrie et de l’Irak. Les terroristes, a-t-il dit, parlent de vouloir envahir la Mecque, El-Qods, Médine et possèdent des plans pour élargir leurs « activités » sur l’Europe, sur la Russie centrale et sur l’Asie du Sud-Est. « Nous sommes inquiets par le fait que parmi les combattants de l’EI figurent des gens en provenance de plusieurs pays du monde, qui effectuent une formation idéologique et militaire », a-t-il fait remarquer, regrettant que certains de ces combattants proviennent également de pays européens, de Russie et de nombreux anciens pays des RSS.
Le président de la fédération de Russie a appelé à une union des forces de la communauté internationale contre cette menace.
« Nous devons mettre de côté les ambitions géopolitiques des Etats-Unis. On doit stopper l’action des Etats-Unis qui consiste à employer les groupes terroristes pour l’obtention de leurs propres objectifs. Et en finir avec ces gouvernements et régimes aux Etats-Unis qui ne sont pas loyaux. » a conclu le président russe.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires