Tunisie: bientôt, un CMR pour l’examen des mégaprojets bloqués

Un Conseil ministériel restreint (CMR) sera, bientôt, tenu, pour l’examen des mégaprojets bloqués en Tunisie, dont notamment, celui de Sama Dubai et City sport du groupe émirati Abou Khater. C’est ce qu’a annoncé, ce jeudi 17 septembre 2015, Yassine Ibrahim, ministre du Développement, de l’Iinvestissement et de la Coopération Internationale.

Il a fait état, dans une déclaration à l’agence TAP, de la complexité des problèmes qui entravent la réalisation de ces deux mégaprojets.
Le groupe Abou Khater, concerné par le projet de "sport city" a exprimé, d’après M.Ibrahim, sa volonté d’associer d’autres investisseurs pour parachever sa réalisation, ce qui "n’est pas possible", selon les dispositions des contrats conclus entre la République tunisienne et le groupe d’investisseurs émirati.
Aussi, le groupe désire la modification de la vocation du projet, "ce qui provoque un problème juridique, car le contrat relatif à ce projet, signé avec la société du lac pour l’assainissement, la restauration et l’investissement en Tunisie (gestionnaire des lots de terrain) limite le projet à l’aménagement d’une cité de sport "Sport city".
"Les conseillers juridiques de la Présidence du Gouvernement travaillent sur cet aspect", a indiqué Ibrahim, relevant que le ministère des Affaires Etrangères œuvre de son coté, à identifier des solutions de consensus entre les deux parties contractantes.
D’après le ministre du Développement et de l’Investissement, l’Etat a dépensé environ 400 millions de dinars pour l’aménagement des terrains réservés aux projets Sama Dubai et "City sport", et "ne pourrait, par conséquent, renoncer à leur réalisation".

Investir En Tunisie
 

Articles similaires