Tunisie : projections pour le développement de la région de Bizerte pour la période 2016-2020

Un rapport de synthèse sur la situation économique et sociale de la région de Bizerte a été présenté par la commission de la planification et des finances issue du Conseil régional de développement.

C’était lors d’une réunion destinée à l’examen de la première étape de la préparation du plan de développement 2016-2020 consacré au gouvernorat. Le rapport se veut le reflet d’un bilan exhaustif et de constats objectifs des nombreux problèmes liés au processus de développement d’une région constituée, contrairement aux idées reçues, de délégations économiquement et socialement défavorisées. Aussi, les études « approfondies » effectuées avec l’assistance d’experts et des professionnels des différents secteurs, semblent avoir permis de déterminer un foisonnement de besoins indispensables et qualifiés de prioritaires. A la lumière des diagnostics établis et compte tenu des projets réalisés préalablement et des conditions de leur concrétisation, la commission n’en a pas moins relevé une inadéquation entre l’importance des investissements publics et privés engagés et leurs incidences sur l’évolution économique et sociale de la région. Il appert que la situation socio-économique de la région de Bizerte a énormément souffert de la longue période transitionnelle, outre des difficultés conjoncturelles et spécifiques.

Il est intéressant de rappeler que, selon le rapport présenté, le nombre des projets réalisés dans la région de Bizerte durant la période 2011-2015 est de 868 projets ayant nécessité des investissements publics de l’ordre de 1262 MDT. Pas moins de 60% de ces investissements ont bénéficié aux secteurs de l’agriculture et de l’infrastructure routière. Pour la même période, les investissements privés ont de leur côté accusé une régression tant au niveau des intentions que des réalisations en comparaison de 2010.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires