Tunisie : une usine prise en flagrant délit de pollution du lac Ichkeul

En visite au lac Ichkeul, le gouverneur de Bizerte s’est alarmé du degré de dégradation environnementale atteint en ce milieu pourtant protégé.

Il a notamment fustigé les comportements tant des simples citoyens qui se formalisent peu d’entasser leurs ordures ménagères ou leurs déchets de construction que ceux d’industriels peu scrupuleux qui rejettent sans aucune honte ni gêne leurs déchets solides et liquides sur les rives du lac.
Au cours de la semaine dernière, uneassociation de protection de l’environnement de Menzel Bourguiba a attiré l’attention sur de grandes quantités de sacs de…sucre jetés près de la lagune et d’une carrière. L’acte porte sans aucun doute la signature des fautifs. Le gouverneur a déclaré que si la région encourage les investisseurs qui se mettent au service du développement, elle n’est en aucun cas disposée à tolérer les atteintes à l’environnement.

Il a indiqué que les responsables de l’usine en question seraient convoqués et rappelés à l’ordre et auraient à signer un engagement au respect des normes environnementales.
L’on rappelle que cette usine ne cesse pas depuis sa création d’afficher son mépris pour l’environnement. Nous avons attiré l’attention des autorités régionales et des associations de protection de l’environnement afin de mettre cette entreprise face à ses responsabilités. Cette dernière, sans avoir vraiment stoppé ses violations du canal de Bizert, a étendu ses méfaits vers le lac Ichkeul

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires