Tunisie : Chiheb Bouden annonce une série de mesures à l’occasion de la nouvelle rentrée universitaire

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Chiheb Bouden, a annoncé, lors d’un point de presse tenue jeudi 10 septembre 2015 à la Kasbah, une série de mesures à l’occasion de la nouvelle rentrée universitaire 2015/2016.

L’augmentation du montant de la bourse universitaire, la création de nouvelles filières et le renforcement de la sécurité des foyers universitaires sont les principales mesures annoncées.
A partir de la prochaine rentrée, la bourse universitaire augmentera chaque année, de 30%, et ce pendant trois ans successifs. Les bourses d’études à l’étranger seront également revues à la hausse passant de 20 à 30 bourses pour l’Allemagne et de 20 à 28 pour les études dans les instituts préparatoires en France outre l’augmentation de la capacité d’accueil à l’institut préparatoire aux études scientifiques et techniques (IPEST) à la Marsa de 90 à 120.
Le ministère a décidé, par ailleurs, la création de nouvelles filiales dans les instituts supérieurs des études technologiques, outre la création de 6 nouveaux diplômes au niveau du doctorat, l’actualisation des programmes dans les cycles préparatoires des études d’ingénieur et l’adoption du régime semestriel au lieu du trimestriel dans ces établissements.
De nombreuses mesures ont été aussi prises pour sécuriser les foyers universitaires à travers l’installation de caméras de surveillance, la consolidation des clôtures, la garantie de l’éclairage nécessaire et des moyens de protection contre les incendies.
Le ministre a souligné, dans ce contexte, qu’il a été décidé de porter à deux, au maximum, le nombre d’étudiants occupant une même chambre.
S’agissant des restaurants universitaires, le ministre a annoncé l’ouverture de 6 nouveaux établissements à l’Ariana (Sidi Thabet), à Sousse, Mahdia, Kasserine (Sbeïtla), et Sidi Bouzid outre l’aménagement de deux autres restaurants universitaires à Bizerte (Mateur) et à Ben Arous.
Concernant l’enseignement supérieur privé, le ministre a souligné qu’un contrôle approfondi a été effectué dans 5 établissements, outre les opérations de contrôle régulier menées dans 21 institutions.
Il a fait remarquer que le ministère a appelé tous les établissements d’enseignement supérieur privé à effectuer une auto-évaluation de leurs situations et de leurs systèmes et à présenter des contrats programmes comportant leurs projets pour les trois prochaines années concernant l’encadrement pédagogique, le renforcement des équipements scientifiques et pédagogiques, l’organisation des stages et l’amélioration des espaces.
Il a ajouté qu’une commission mixte formée de représentants du ministère de tutelle et des organisations professionnelles représentant le secteur privé a été créée. Cette commission a- t-il dit, a élaboré un nouveau cahier des charges régissant le secteur qui sera soumis, prochainement, à la présidence du gouvernement.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires