On les gèle, les secoue, les fait rôtir: les 30 tests que passent les véhicules Ford avant de prendre la route

Les conducteurs Ford peuvent emprunter les routes les plus impraticables et les pires qui soient affrontant un climat en dessous de 40 degré Celsius, tout en étant rassurés que leurs véhicules soient capables de faire leurs preuves.

Le test de durabilité est une étape que chaque voiture Ford doit traverser afin de prouver son endurance dans les conditions les plus dures. Que ce soit dans les déserts arides de la brousse australienne ou des mercures en dessous de la barre de zéro dans le Nord de la Chine, les véhicules Ford sont conçus pour faire face avec une facilité étonnante aux diverses situations rencontrées par les conducteurs. Cela dit, toutes ces épreuves prouvent la robustesse de ces voitures.
Chez Ford, le « Durability Test » est un processus intensif. Les véhicules sont sujets à des essais successifs, de différents aspects, de par leur capacité à être performants à haute altitude avec de très faibles niveaux d’oxygène. Son endurance est telle qu’il faut faire subir aux portes maintes épreuves afin de tester leur robustesse, avant de voir apparaître le moindre signe d’usure.
Les véhicules sont testés sur des routes rocailleuses pour voir comment leur peinture résiste au gravier soulevé par les roues. Pour tester la capacité d’un véhicule à résister à la rouille, chaque modèle Ford passe trois mois dans une chambre de corrosion tout en la pulvérisant d’eau salée dans des conditions allant jusqu’à 95 % d’humidité, qui simule 10 ans d’usure dans des conditions normales.
Pour les conducteurs Ford à travers le monde, ces véhicules ouvrent la porte à un monde d’aventure et d’exploration des routes. Ford est engagé à produire des véhicules qui offrent non seulement le confort, mais aussi qui peuvent endurer les conditions de conduite les plus difficiles au monde. Le processus « Durability Test » prouve l’engagement de Ford envers ses consommateurs.

D’après communiqué
 

Articles similaires