Tunisie-École d’ingénieurs de Bizerte : un comité pour l’accélération des travaux

Chiheb Bouden, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a effectué une visite de travail au gouvernorat de Bizerte.

Rentrée universitaire oblige, il a pris connaissance « des conditions de la rentrée » dans différents établissements supérieurs de la région. On n’a pas manqué, à l’occasion, de lui faire part des nombreuses lacunes et insuffisances dont souffrent les écoles et instituts universitaires. Ainsi, l’Institut Préparatoire aux Etudes d’ingénieurs de Zarzouna souffre, selon le personnel, de l’exiguïté des salles, du manque d’espaces de loisirs et de parkings, outre une absence remarquée des rondes de surveillance sécuritaire dans l’environnement de l’établissement.
Quant à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Bizerte dont la réalisation bénéficie d’un fort soutien de la France et d’investissements de l’ordre de 15 millions d’Euro, le ministre a relevé que l’ENIB continue à « être » hébergé provisoirement dans des locaux de l’ISET, une situation « surprenante », alors que le chantier a débuté depuis plus d’une année. Il a à cette occasion insisté sur la nécessité d’accélérer le rythme des travaux et a annoncé la constitution d’une commission, au sein de son département qui s’occuperait des questions aussi bien techniques qu’administratives de l’Ecole. Il est à signaler que l’ENIB accueille, en son local provisoire 271 étudiants encadrés par 28 enseignants. Depuis sa création, l’établissement a formé six promotions d’ingénieurs.
Evoquant la bourse universitaire, le ministre a annoncé qu’elle serait doublée en trois ans à compter de l’année universitaire en cours, à raison d’une augmentation annuelle de 30%.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires