Aylan Kurdi : la photo qui «horrifie» l’Europe et sidère le monde

On la qualifie de photo de la honte ! Quelques (sic !) organes de presse occidentaux ont choisi de provoquer un choc psychologique chez leurs concitoyens-lecteurs-téléspectateurs en publiant et en montrant la photo d’Aylan Kurdi, 3 ans, un enfant syrien rejeté par la mer sur la plage de la station balnéaire de Bodrum en Turquie.

Aylan a péri dans le naufrage de leur embarcation avec 12 autres personnes, dont ses parents et son frère de cinq ans, tous originaires de Kobané.
La presse européenne s’en émeut. The Independant titre « Si cette image ne modifie par l’attitude de l’Europe vis-à-vis des réfugiés, qu’est-ce qui le fera ? ». Pour sa part, La Repubblica lance : « La photo qui fait taire le monde»
Quant au hashtag #KiyiyaVuranInsanlik ("l’humanité échouée" en turc), il se propage sur le net à la vitesse de la lumière. Pourvu qu’il ne s’arrête jamais.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires