Etude : la Tunisie pourrait manquer d’eau, d’ici 2040

Selon une étude réalisée par la World Resources Institute, une organisation mondiale de recherche qui œuvre dans plus de cinquante pays, la Tunisie fait partie des 33 pays, qui pourraient connaitre un stress hydrique, pénurie d’eau, d’ici 2040.

« La Tunisie se classe parmi les pays qui ont un risque très élevé de manquer d’eau dans les décennies à venir. En d’autres termes, ce pays pourrait perdre plus de 80% de ses ressources naturelles d’eau d’ici 2040 », indique l’étude, ajoutant que la prédominance de certains secteurs gourmands, comme celui de l’agriculture, participe au risque de stress hydrique.
Notons que pour établir cette étude, les chercheurs ont utilisé un ensemble de modèles de scénarios climatiques et socioéconomiques afin de noter et classer l’épuisement de la surface de l’eau dans 167 pays, en tenant compte la pénurie d’eau, la concurrence pour le contrôle des sources et l’épuisement des eaux de surface.

D.M
 

Articles similaires