Tunisie: nouvelle campagne de propreté à Bizerte, et après ?

Une nouvelle campagne de propreté vient d’être lancée dans le gouvernorat de Bizerte. Elle vient, dit-on, appuyer les actions quotidiennes soutenues et continues, engagées par les autorités municipales pour éradiquer les « points noirs » et qui sont autant d’aspects hideux dans les paysages urbains et semi-urbains dans tous les coins de la région.

Des hommes d’affaires, des entreprises ont contribué à ces actions en fournissant matériels et équipements, a indiqué le responsable des Affaires municipales au gouvernorat. Et cette action n’aura de cesse, a-t-il assuré, de venir à bout de ces fléaux qui constituent un grave danger pour la santé des citoyens et pour la qualité de leur cadre de vie.
Lors de la saison estivale en cours, apprend-on, la campagne a permis la collecte de près de 6 000 tonnes de déchets, elle devra se poursuivre avec la même volonté et sur le même rythme soutenu jusqu’à réalisation du but final qui est de rendre à la région une image immaculée, a déclaré le responsable.
En fait, si le commun des citoyens assiste quotidiennement au spectacle des ouvriers s’échinant sur des tas de détritus, il n’en est pas moins dubitatif quant aux résultats finaux, car les facteurs essentiels de pollution, dont l’homme dans son acception générale, ne semblent pas être définis ni traités. « L’on nettoie d’un côté, l’on salit de l’autre », déplore-t-on.

M. BELLAKHAL

Articles similaires