Tunisie: la STEG a perdu 200 millions de dinars à cause des fraudes sur les compteurs

"La Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) a subi des pertes de l’ordre de 200 millions de dinars en 2014, causés par la recrudescence du phénomène de manipulation frauduleuse des compteurs par les consommateurs"” a révélé le directeur par intérim de la distribution du gaz et de l’électricité, Abdelkhalek Haki.

Il a précisé, dans une déclaration accordée à la TAP, que le volume des pertes d’électricité de la STEG causé par toutes les opérations de vol, a atteint, en 2014, 200 millions de dinars, soit 6% du chiffre d’affaires de la société qui atteint près de 4 mille millions de dinars.
Et de poursuivre, que la société a assuré le recouvrement de seulement 10 millions de dinars du volume de ses pertes, évoquant la longueur des démarches administratives qui nécessitent un peu de temps pour que la STEG puisse récupérer ses droits.
Il a révélé que le nombre de vols est passé de 4 mille cas en 2011 à 9900 en 2013, pour augmenter à environ 11 mille cas en 2014.
Le responsable a, par ailleurs, affirmé qu’en cas de vol confirmé, le service juridique de la société procède à l’envoi d’un huissier notaire accompagné d’un expert technique indépendant.
Ce dernier (expert) procède à l’élaboration du rapport technique qu’il envoi à la cour laquelle nominera son propre expert pour vérifier l’opération de vol.
Le nombre total de vols enregistrés au niveau du réseau de la STEG n’est pas connu de manière précise, a souligné le responsable, ajoutant que la société a dévoilé un certain nombre de ces vols dans un nombre de gouvernorats notamment du centre et du sud et qui concernent essentiellement les climatiseurs.
Le responsable a expliqué qu’une catégorie de citoyens achètent des climatiseurs ne répondant pas aux normes techniques ce qui se répercute sur la consommation d’électricité.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires