Tunisie-Sport : l’Algérien Jamel Menad pressenti pour entraîner le CAB

Dans un geste inconsidéré et répréhensible, ChihebEllili, l’entraîneur de l’équipe senior du Club Athlétique Bizertin (CAB) a choisi de tourner casaque, d’abandonner ses joueurs en pleine préparation succombant aux promesses des dirigeants du CSS et jetant aux orties les « belles valeurs sportives » dont tout entraîneur tunisien déclare en être doté e, quasi exclusivité.

Les dirigeants cabistes lui promettent « des jours difficiles ». Ce dont, à notre humble avis il s’en tamponne l’œil.
Confrontés à ce coup fourré, les dirigeants du CAB se sont vite mis en quête d’un nouvel entraîneur. Des bruits venant du côté du 15-octobre évoquent avec sérieux le nom du technicien algérien Jamal Menad lequel aurait donné son accord de principe mais qui a sollicité quelques jours de répit, ayant au cours de la semaine écoulée perdu sa mère. L’ancien international algérien et sociétaire de la JS Kabylie est détenteur d’un beau palmarès dont une participation à la coupe du monde en 1986. Il est entraîneur depuis 2003.
D’autres noms sont sur la table des dirigeants cabistes. Il s’agit des entraîneurs nationaux Ghazi Ghraïri, Khaled Ben Yahia, Adel Sellimi, Lotfi Benzarti et Lotfi Hidoussi qui pourraient être des alternatives à Menad au cas où ce dernier déclinerait l’offre cabiste.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires