Tunisie : examen des problèmes fonciers et des projets en souffrance à Bizerte

Une réunion présidée par le chef de cabinet du ministre des Domaines de l’Etat a été tenue, hier, jeudi 26 août 2015, au siège du ministère, dédiée au suivi des recommandations émises lors de la visite effectuée par le ministre au gouvernorat de Bizerte au mois d’avril dernier.

Etaient présents à cette rencontre des représentants administratifs de la région ainsi que sept des neuf députés à l’ARP et des représentants des directions centrales et régionales en rapport avec les dossiers fonciers restés en souffrance pour diverses raisons. On y a passé en revue les problèmes majeurs entravant la réalisation de nombre de projets socio-économiques, culturels et éducatifs et on y a discuté les mesures urgentes à prendre pour y apporter solution.
On a convenu que seront affectés des terrains pour la réalisation d’un certain nombre de projets publics à caractère «éducatif, culturel, agricole…tels la construction d’une école à Hafer M’hor (Bizerte-sud), la réalisation d’un terrain d’athlétisme à Menzel Bourguiba, la construction d’une station d’épuration à Sidi Smaïl, la construction d’un complexe culturel à Bizerte-ville qui serait érigé à l’emplacement de l’ancienne école de l’avenue d’Algérie.
Des réunions seront tenues entre les différentes parties concernées à l’échelle centrale et régionale en vue de débloquer les projets en souffrance, cependant budgétisés.
Au cours de cette réunion, les autorités régionales se sont engagées à réaliser les travaux particuliers divers et à assurer la coordination en vue de faciliter les opérations d’affectation, d’échange ou de déclassement des terrains, ceux à caractère agricole notamment.
Le cas du palais des congrès a été également évoqué et il a été demandé que les opérations d’expertise, en vue de la cession de l’édifice à la municipalité des lieux, soient accélérés, après avis, bien sûr de la commission consultative.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires