Tunisie-Bizerte : BIBLIOMER, une tente environnementale au succès retentissant

L’initiative est aussi louable que l’activité intéressante et motivante. Elle administre la preuve que dans cet embrouillamini socio-économico-culturel que traverse le pays, il existe encore des gens, patriotes, ayant leur tête sur les épaules, des idées bien arrêtées et assez d’énergie et surtout de volonté pour les mettre en pratique. Des personnes qui n’ont à tirer de leurs actions ni gloire, ni avantages d’aucune sorte, sinon la satisfaction d’avoir contribué peu ou prou à maintenir saine la réputation du pays, écornée par les dommages collatéraux d’une révolution déviée.

C’est à Bizerte, sur la plage de Sidi Salem, plus précisément, que durant une semaine (15-23/08/2015), une tente environnementale a été  dressée. Dénommée Bibliomer, elle constitue une première dans les annales de l’éducation environnementale et de la protection des zones littorales. En fait, l’idée n’est pas nouvelle, puisque le Club des Activités de Plongées (Cap Bizerte) a eu l’initiative dans un passé récent d’initier une telle manifestation dont le but était, déjà, la sensibilisation de la jeunesse à la nécessité de protéger l’environnement et de sauvegarder la propreté des milieux essentiellement marins. Fort du succès alors enregistré et affrontant des problèmes de logistique quasi insurmontables, outre le manque de moyens matériels et financiers, les responsables de Cap Bizerte et ses jeunes plongeurs ont tenu à rééditer la manifestation, encouragés en cela par l’état désastreux où sont tombées nos plages nos fonds marins. Pour assurer à l’événement les meilleures conditions de réussite, Cap Bizerte n’a pas hésité à solliciter d’autres associations et organismes particulièrement actifs dans le domaine de la protection de l’environnement. Ces derniers ont répondu présents et ont prêté main forte mobilisant leurs potentiels humains et matériels. On y a vu  l’Association de Protection et de Sauvegarde du Littoral de Bizerte (APSLB) dont les membres s’étaient montrés particulièrement actifs. Etaient également présents des membres  l’ANPE et de l’ANGED, très intéressées par le programme établi.

 

Avec de tels partenaires mus par la ferme volonté de réussir leur manifestation, le succès ne pouvait qu’être à la clé. Et durant une semaine, de saines  activités ont attiré une foule d’enfants, de jeunes et de moins jeunes, alléchés par un programme inédit et intéressant centré sur l’environnement marin. Les participants se sont adonnés avec enthousiasme aux jeux proposés, participé activement aux animations, engagés dans les opérations de nettoyage de la plage ainsi que des fonds marins…Des séances de lecture pour enfants sur le thème de la mer, des séances de sensibilisation à l’impérieuse nécessité de la protéger ont été organisées au bord de l’eau, ainsi que des baptêmes de plongée et des opérations blanches de sauvetage auxquelles la protection civile a apporté sa contribution. Des conférences ont été également données qui ont traité  les effets néfastes de la pollution sur le milieu marin, ou encore sur les variétés des poissons et sur les saisons de la pêche dans la région de Bizerte.

Une première édition achevée dans les regrets des jeunes participants tellement le temps était apparu court et tant le profit a été remarquable. Ce qui incite les organisateurs, d’ores et déjà, à commencer à réfléchir à la prochaine session avec la même volonté de poursuivre leur action éducative qui semble avoir trouvé un écho favorable et à envisager de l’élargir à une frange plus large de la population, notamment celle des adultes qui demeurent « les modèles » pour les jeunes générations. 

Cet événement original et inédit par la qualité de son programme est appelé à se consolider et à fédérer toutes les associations soucieuses d’un environnement sain. Le slogan retenu par cette session « Vous êtes encore à la plage…alors un geste pour nos enfants » est de nature à remuer les bonnes consciences et à mobiliser tous ceux qui regrettent les temps pas si lointains où les plages de Bizerte étaient considérés comme les plus belles, les plus propres, les plus saines.

Bravo à tous ceux qui ont contribué au succès de cette manifestation. Il n’en demeure pas moins qu’elle doit s’inscrire dans la durée.

 

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires