Tunisie : #WinouEtrottoir : une campagne pour restituer les trottoirs au public (photos)

Une campagne comme on en voit des dizaines, aujourd’hui en Tunisie, s’est organisée sous l’impulsion d’activistes dans les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

Une campagne qui prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux sous le hashtag # winouEtrottoir ? Elle prouve s’il en est besoin le ras-le-bol des Tunisiens, des innombrables dépassements et violations commis à l’encontre de la loi et des règlements et au détriment du citoyen.
Ladite campagne veut lutter afin de « restituer l’espace public au citoyen ». Un espace public investi, squatté et exploité par des commerçants, des cafetiers, restaurateurs, ateliers de mécaniques… sans vergogne et avec une brutale insolence.

Ce phénomène, propre aux grandes cités du pays, se produit et se développe sous le regard des autorités et dans un silence administratif assourdissant, voire dans l’indifférence souveraine. Certains accusent les municipalités et les autorités locales et régionales de complicité.
Plus de 15 mille Tunisiens, (et c’est trop peu !) se sont joints à ce mouvement. Des images fleurissent sur les réseaux qui dénoncent « des troubles à l’ordre public »
L’on rappelle qu’une lettre ouverte a été adressée au chef du gouvernement et au ministre de l’Intérieur, leur demandant d’intervenir et d’appliquer la loi contre les contrevenants et de « rendre leurs droits aux piétons ».

M. BELLAKHAL

 

Articles similaires