Financement de la campagne présidentielle : A.Mansar porte plainte contre le site Tunisie Telegraph pour falsification

Adnen Mansar, porte-parole de l’ancien président provisoire de la République, Moncef Marzouki et directeur de sa campagne présidentielle en 2014, a assuré aujourd’hui, 21 août 2015, que le fait qu’un candidat reçoit un financement étranger est considéré comme une grande trahison.

Dans une déclaration accordée Mosaïque FM, Mansar a expliqué que Moncef Marzouki et Hamma Hammami, sont pointés du doigt mais sans preuves. « Dans le rapport final de la Cour des Comptes aucun nom n’a été cité…Même le rapport préliminaire que nous avons reçu ne contient aucun reproche de ce genre. Nous allons publier le rapport de la Cour des Comptes en coopération avec le directeur financier de la campagne de Moncef Marzouki », a ajouté Mansar.
« C’est le site Tunisie Telegraph qui a accusé Marzouki de recevoir un financement étranger et nous allons porter plainte contre ce dernier qui a falsifié le contenu d’un rapport officiel. Si la justice prouve que Marzouki a reçu un seul centime de l’étranger, je serai le premier à dénoncer ceci », a assuré Mansar.
Adnen Mansar a, également, expliqué aussi que Marzouki ne préside aucune association et il n’y a pas d’associations qui travaillent au profit de son parti. « Le rapport a cité trois candidats qui sont présidents de clubs et d’associations: Slim Riahi, Mehrez Boussayen et Noureddine Hached », a-t-il encore précisé.

D.M
 

Articles similaires