Les Palestiniens brûlent des uniformes scolaires

L’Office de secours des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a pris la décision de retarder le début de l’année scolaire dans plus de 700 écoles du Moyen-Orient, à Gaza et en Jordanie, plus précisément.

Une mesure qui affectera un demi-million d’écoliers en Palestine mais également en Jordanie dont beaucoup sont des réfugiés palestiniens.
L’UNRWA justifie cette décision par un trou de 90,9 millions d’Euro dans son budget et qu’elle dit ne pas parvenir à combler compte tenu du manque de donateurs. Elle est de ce fait contrainte de réduire presque toutes ses prestations.
Et c’est pour protester contre cette mesure de rigueur que des élèves palestiniens et des centaines de manifestants, rassemblés devant les locaux de l’UNRWA à Gaza, ont brûlé leurs uniformes scolaires.
Ces mesures n’englobent pas l’assainissement, la santé et le soulagement de la pauvreté qui restent en charge, mais la date de la prochaine rentrée scolaire reste à déterminer.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires