Trafic de sang en Tunisie : le ministre de la Santé précise

Des médias algériens ont relayé une information selon laquelle une importante quantité de sang serait passée en contrebande depuis l’Algérie vers la Tunisie.

Dans sa déclaration au journal Al Sarih, dans son édition de ce mardi 18 août 2015, le ministre de la Santé, Said Aidi, a démenti la rumeur, affirmant qu’il n’y a pas de trafic de sang pour le compte des hôpitaux tunisiens, selon le suivi établi par son département.
Said Aidi a ajouté qu’une enquête a été ouverte, auprès des institutions sanitaires privées afin d’établir la véracité de ces faits relayés. Il a déclaré que le ministère informera l’opinion publique de toute évolution dans cette affaire.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires