Tunisie : des hommes d’affaires ont été victimes de chantage, dixit Lazhar Akremi

Lazhar Akremi, ministre auprès du Chef du gouvernement, chargé des relations avec l’Assemblée des représentants du peuple, a indiqué que l’initiative du président de la République, Béji Caïd Essebsi, relative au projet de loi sur la réconciliation nationale, contribuera à redresser l’économie du pays.

Intervenant lundi 17 août 2015 sur Express FM, Lazhar Akremi a ajouté qu’au cours des quatre dernières années, les hommes d’affaires, visés par les accusations de corruptions, auraient été victimes de chantages, ce qui les a poussés à arrêter ou réduire leurs activités. « L’initiative de la réconciliation économique est l’occasion de les encourager à investir de nouveau, et cette fois dans les régions intérieures pour créer de l’emploi », a-t-il encore précisé.

D.M
 

Articles similaires