Tunisie : «Imposer le voile aux fillettes est un délit puni par la justice», affirme Essebsi

Au cours de la remise des distinctions aux femmes méritantes, à l’occasion de la fête de la femme, M. Béji Caïd Essebsi, président de la république, a exprimé sa « vive inquiétude » face aux pratiques imposant le port du voile aux fillettes.

«Il est inadmissible que l’on puisse imposer à une fille de quatre ans de porter le voile » a-t-il dit, dénonçant « un comportement contraire aux règles du CSP (Code du statut personnel) et aux droits de l’enfant. »
Il a appelé les responsables de l’enfance et aux organismes de défense des droits de l’enfant à appliquer la loi dans toute sa rigueur contre ceux qui dérogent à ces règles et qui chercheraient à imposer le port du voile aux petites filles.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires