Tunisie : la FTH s’indigne des propos de Moncef Sallami

La Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie s’indigne des propos fallacieux et infondés tenus par le député Moncef Sallami, lors de son intervention à l’Assemblée des Représentants du Peuple, à l’occasion de la discussion sur la loi de finances complémentaire pour l’année 2015.

La FTH appelle M. Sallami à retirer ses propos et à présenter publiquement ses excuses.
Faute de quoi, elle se réserve le droit de prendre les mesures qu’elle jugera adéquates.

D’après communiqué

 

Articles similaires