1 400 produits tunisiens exonérés d’impôts sur le marché américain

Le ministre du Commerce, Ridha Lahoual, a déclaré que les Etats-Unis ont exonéré 1400 produits tunisiens d’impôts.

Intervenant, au cours de la rencontre des représentations diplomatiques tunisiennes à l’étranger qui s’est tenue, mercredi, en présence de 100 diplomates tunisiens, le ministre a mis l’accent sur l’importance du rôle de la diplomatie dans la promotion des exportations tunisiennes.
Les exportations tunisiennes contribuent à hauteur de 23% au PIB du pays et la Tunisie dispose de 6600 exportateurs, 3 mille produits exportés vers 159 destinations. Au 1er semestre de 2015, l’Union Européenne a accaparé la part de lion avec 74% des exportations tunisiennes, suivie par les pays du Maghreb Arabe (9,68%) et de l’Amérique du Nord (1,73%).
M.Lahoual a fait savoir, dans une déclaration accordée à l’agence TAP, que son département œuvre actuellement à renforcer les conventions bilatérales et multilatérales afin de promouvoir les opportunités d’exportation des produits tunisiens.
Il a souligné que les négociations sont actuellement en cours avec l’Algérie pour renforcer l’accord commercial préférentiel soulignant que les problèmes d’exportation à travers les points frontaliers ont été résolus, annonçant l’éventuelle signature d’un accord similaire avec la Mauritanie.
Il a par ailleurs mis l’accent sur la nécessité de réactiver la convention d’Agadir Tunisie/Maroc/Egypte/Jordanie, afin d’impulser les exportations vers ces pays.
Le développement des accords de coopération avec l’Asie et la Russie constituent une priorité pour le développement des exportations tunisiennes, a-t-il encore fait savoir. Et d’ajouter que la Tunisie entamera les négociations avec l’UE pour développer les conventions économiques en vigueur.
L’objectif recherché est de booster les exportations tunisiennes vers ce marché qui constitue notre 1er client. Les échanges commerciaux avec le continent africain sont faibles (2,5% des échanges de la Tunisie) d’où la nécessité de développer les cadres juridiques de coopération, a encore estimé Lahoual .
Pour sa part, la PDG du Centre de promotion des Exportations (CEPEX), Aziza Htira, a souligné que le centre qui dispose actuellement de 8 représentations à l’étranger, œuvrera à renforcer sa coordination avec les représentations diplomatiques dans les pays où le CEPEX n’est pas représenté.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires