Tunisie-AMI Assurances : comptes certifiés pour la première fois de son histoire

Pour la première fois de son histoire, AMI Assurances a vu ses états financiers certifiés par les Commissaires aux comptes de manière pure et simple et sans aucune réserve.

Aussi, l’exercice 2014 a enregistré un résultat bénéficiaire de 5.8MD, tel qu’adopté lors de l’assemblé générale ordinaire tenue le 22 juillet 2015, à l’effet d’approuver les états financiers de l’exercice clos le 31/12/2014. Cette tendance bénéficiaire s’est confirmée au cours du premier semestre 2015, a indiqué le rapport du conseil d’administration aux actionnaires, soulignant que les indicateurs de produits et de charges reflètent, en effet, une amélioration soutenue des performances.
Au cours de cette assemblée, a également été organisée l’élection d’un administrateur représentant les petits actionnaires. Le conseil d’administration d’AMI est ainsi désormais composé de 7 membres. Par ailleurs, les actionnaires ont également été informés du franchissement de seuil de 5% du capital opéré par SIP SICAR (groupe BNA). Le groupe BNA contrôle désormais 13.5% du capital de l’AMI ce qui permet d’anticiper des synergies potentiellement importantes entre le groupe bancaire et la compagnie d’assurances.
L’audit actuariel approfondi conduit par la compagnie du premier semestre 2015, a permis de déterminer l’ensemble des insuffisances de provisions techniques et financières relatives aux exercices 2013 et antérieurs. Prenant acte de ces constats, présentés par le directeur général, M. Lamjed Boukhris, l’Assemblée générale, présidée par M. Elyès Jouini, a validé l’approche préconisée par le conseil d’administration, fondée sur les principes de transparence et de prudence.
Les insuffisances de provisions ont été entièrement couvertes par prélèvement sur les fonds propres qui demeurent au-dessus du seuil légal commun à toutes les sociétés et correspondant à la moitié du capital de l’entreprise. Les fonds propres sont cependant désormais en dessous des seuils propres au secteur des assurances.
Le président du conseil d’administration, M. Elyès Jouini a rappelé que le programme de restructuration validé par l’assemblée générale ordinaire de 2014 et ayant pour but de renforcer la situation technique et financière de l’entreprise ainsi que ses marges de manœuvre stratégique, n’est pas encore achevé.
Ce programme prévoit notamment l’entrée au capital d’un partenaire stratégique à même de renforcer le positionnement concurrentiel de l’entreprise tout en ramenant les fonds propres aux niveaux requis par la réglementation. Il n’est cependant pas exclu, comme souligné par les actionnaires et le management de l’entreprise, en collaboration avec ses partenaires un renforcement des fonds propres à travers une augmentation de capital réservée aux actionnaires actuels, préalable à la sélection du partenaire stratégique.

D’après communiqué
 

Articles similaires