Accord pour tripler le trafic aérien entre la Tunisie et l’Algérie

En vertu d’un mémorandum d’entente signé mardi à Tunis entre la Tunisie et l’Algérie, le trafic aérien entre les deux pays sera renforcé pour atteindre 42 vols hebdomadaires.

Le document a été signé par le directeur général de l’aviation civile Habib Mekki et son homologue algérien Youssef Sammain, en présence du ministre de transport Mahmoud Ben Romdhane et l’ambassadeur d’Algérie en Tunisie Abdelkader Hajjar.
« Ce mémorandum d’entente permettra d’augmenter le nombre de vols hebdomadaires entre les deux pays et de varier les destinations », a expliqué M. Mahmoud Ben Romdhane.
En 2014, 188 mille voyageurs ont utilisé des transporteurs aériens des deux pays. En vertu de cet accord le nombre des voyageurs sera triplé.
Les compagnies aériennes tunisiennes (Tunisair, Nouvelair, Syphax airlines) desserviront les aéroports de Oran, Constantine, Bejaia, El Wadi, Tamanrasset, Ghardaia et Alger.
Air Algérie organisera des vols en direction de Djerba, Zarzis, Sfax et Nefta ainsi que deux autres destinations qui n’ont pas été encore précisées.
L’accord permettra aussi d’entamer des négociations concernant « les avoirs de Tunisair, d’une valeur de 8 millions d’euros, bloqués en Algérie », a noté M. Mekki.
L’ouverture de trois nouveaux couloirs aériens entre la Tunisie et l’Algérie permettra d’accroître les recettes des offices de l’aviation civile des deux pays et de réduire la durée de la traversée.
Un autre accord sera signé prochaine avec air Algérie en vue de développer les échanges commerciaux entre les deux compagnies, a annoncé Sarra Rejab, PDG de Tunisair.

D.M
 

Articles similaires