Tunisie : 10 hôtels ferment leurs portent au Cap Bon

La commissaire régionale au tourisme à Yasmine-Hammamet, Besma Dorgham, a indiqué que quatre unités hôtelières au Cap Bon risquent de fermer leurs portes compte tenu de l’absence de touristes et de clients, après l’attentat terroriste perpétré, fin juin, dans un hôtel situé à la zone touristique d’El-Kantaoui (Sousse).

A l’issue de la réunion, mercredi, du Conseil régional extraordinaire du tourisme tenue au siège du gouvernorat de Nabeul, Mme. Dorgham a ajouté que le nombre de réservations annulées dans les unités hôtelières au Cap Bon ont atteint 26 mille, dont 5 mille à la station balnéaire Yasmine-Hammamet. Elle a, ainsi, souligné l’importance du tourisme intérieur et des touristes algériens pour sauver ce qui reste de la saison.
Pour sa part, le commissaire régional au tourisme à Nabeul, Wahid Ben Youssef, a indiqué que le nombre de touristes qui ont interrompu leur séjour a atteint 2500, ajoutant que 10 hôtels ont fermé leurs portes dont six qui étaient en fermeture saisonnière n’ont pas pu rouvrir après l’attentat de Sousse.

D.M
 

Articles similaires