Tunisie : il serait difficile d’observer le croissant lunaire jeudi, selon l’INM

Il serait difficile d’observer en Tunisie le croissant lunaire jeudi 16 juillet 2015, malgré son existence à l’horizon, affirme le directeur de la géophysique et de l’astronomie à l’Institut national de la Météorologie (INM), Samir Abdallah, dans une déclaration à l’agence TAP.

« L’apparition de la lune durera entre 03mn à Bizerte et 09 mn à Borj El Khadhra après le coucher du soleil jeudi 16 juillet 2015 sur tout le territoire », a-t-il expliqué. Et d’ajouter « l’observation du croissant lunaire dans le monde sera possible à partir de 16h 02mn le jeudi 16 juillet sur l’archipel Zanzibar et l’Afrique du Sud en suivant la direction de l’Ouest ».
A ce titre, l’opération de l’observation du croissant en Tunisie coïncide avec son passage trois heures depuis son apparition dans les régions précitées les plus aptes à observer le croissant lunaire du mois de Chaouel.
En se basant sur les calculs astronomiques et au vu de la courte durée du croissant (entre 3 et 9 mn) son observation serait une opération difficile, selon le même responsable.
Conformément au décret 727 de l’année 1988, la Tunisie compte sur l’observation en s’appuyant sur le calcul pour déterminer le début des mois lunaires, notamment le mois de Ramadan.
La détermination de la date de la célébration de l’Aïd El Fitr reste la tâche confiée juridiquement et légalement au Mufti de la République.

Investir En Tunisie

Articles similaires