Tunisie : bientôt, une application mobile pour dénoncer les mouvements suspects et les incitations au djihad

Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Najem Gharsalli, a annoncé, lors d’une conférence de presse tenue dans la soirée du dimanche 12 juillet 2015,

qu’une nouvelle application mobile sera bientôt mise à la disposition des citoyens pour leur permettre de dénoncer, en toute discrétion, les mouvements suspects et les incitations au djihad.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires