Après avoir déconseillé la destination Tunisie, Essid essaie de convaincre D.Camerone à renoncer à sa décision

Craignant un nouvel attentat, le Grande Bretagne a appelé, jeudi, ses ressortissants résidents en Tunisie à quitter le pays et a déconseillé la destination pour tout voyage « non essentiel ».

S’exprimant en marge de son audition par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) sur la situation sécuritaire et l’état d’urgence, le Chef du gouvernement, Habib Essid, a estimé que cette décision aura de lourdes conséquences et un impact non négligeable sur la suite des évènements.
Il a ajouté qu’il s’entretiendra ce vendredi avec son homologue britannique, David Camerone, pour l’informer de toutes les efforts déployés par les autorités tunisiennes et les mesures prises pour assurer la sécurité des touristes. A travers cette initiative, M. Essid essaie de convaincre David Cameron à renoncer à cette décision.

A.B

 

Articles similaires