Tunisie : Seriati, Dimassi et Touiri censés regagner l’institution sécuritaire ?

Des sources bien informées ont révélé que certains cadres sécuritaires limogés ou emprisonnés peuvent être convoqués pour rejoindre leurs postes au sein de l’institution sécuritaire, et ce dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.

Ces cadres sécuritaires, dont certains parmi eux ont reçu des propositions d’asile aux Etats Unis, ont été contactés par des parties officielles, les appelant à ne pas quitter le pays et à attendre le développement des évènements.
Le quotidien Al Chourouk rapporte ce mercredi 8 juillet 2015, citant les mêmes sources, que le président de la République, Béji Caid Essebsi, a souligné la nécessité d’appeler des anciens cadres pour des postes de consultants sécuritaires, à l’instar de Ali Seriati, ancien directeur de la sécurité présidentielle, Taoufik Dimassi, ancien directeur général de la sûreté publique, Adel Touiri, ancien directeur général de la sûreté nationale, et Sami Jawahdou, ex-directeur des services de renseignement, et d’appeler ceux âgés de moins de 50 ans à regagner leurs anciens postes.

A.B

 

 

Articles similaires