Tunisie-Remada : trois militaires parmi une trentaine de personnes disparues

Une trentaine de jeunes de différents âges, originaires de Remada, du gouvernorat de Tataouine, ont disparus depuis la soirée du lundi 06 juillet après avoir accompli la prière de Tarawih. Trois militaires, dont un pilote, et un contrebandier connu dans la région seraient parmi les disparus.

Une grande inquiétude a gagné leurs familles qui craignent que leurs enfants aient franchi les frontières pour rejoindre les combattants du groupe terroriste Daech. Les opérations de recherche continuent dans la zone frontalière, puisque rien ne prouve que ces individus aient déjà quitté le pays vers la Libye, même s’ils ont souvent exprimé leur désir de partir pour le djihad en Libye, en Syrie ou en Irak.
Dans une déclaration accordée aux médias, le porte-parole du ministère de la Défense, le lieutenant-colonel Belhassen Oueslati, a précisé que le pilote déserteur de l’armée a fuit la caserne et quitté son poste, sans aucun justificatif. L’institution militaire l’a récemment convoqué devant le conseil discipline pour qu’il s’explique sur son absence, qui dure depuis plus de 2 mois

A.B
 

Articles similaires