Blanchiment d’argent : la Tunisie fait appel à la décision de mettre fin à l’enquête menée contre la filiale suisse HSBC

Les autorités tunisiennes, qui œuvrent à récupérer les fonds du clan Ben Ali toujours bloqués en Suisse dont une partie chez la banque HSBC, ont déposé, le 16 juin dernier,

un appel à la décision du procureur général de Genève de mettre fin à l’enquête sur le blanchiment d’argent et la corruption menée contre la filiale suisse de HSBC, suite à l’offre faite par cette dernière de verser aux autorités cantonales une amende de 40 millions de francs suisses (soit l’équivalent de 83 millions de dinars).
Selon l’hebdomadaire suisse SonntagsZeitung, de ce dimanche 05 juillet, le procureur général de Genève a justifié sa décision d’accepter l’offre de ladite banque vu que les comptes en question ont été fermés depuis une très longue date et que la poursuite de l’enquête exigeait beaucoup de temps et serait fastidieuse.

A.B

 

Articles similaires