Tunisie : les raisons du limogeage du président du Haut Conseil Islamique

Le Chef du gouvernement, Habib Essid, a décidé, samedi 4 juillet 2015, de démettre le président du Haut Conseil Islamique, Abdallah Wassif, de ses fonctions, suite à la lettre qu’il a adressé à la Radio Nationale pour demander l’arrêt d’un programme présenté par le philosophe Youssef Seddik, l’accusant d’apostasie et de manque de respect envers le prophète Mohammed.

Selon Dhafer Neji, responsable de la communication auprès du Chef du gouvernement, Abdallah Wassif a envoyé sa lettre le 26 juin et n’a informé le Chef du gouvernement que le 2 juillet.
À rappeler que la HAICA (Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle) s’est indignée de l’ingérence du Haut Conseil Islamique dans la programmation de la radio Nationale et a condamné le ton menaçant de la lettre d’Abdallah Wassif. De son côté le Conseil National Indépendant des médias et des communications a sollicité l’intervention du Chef du gouvernement en mettant en garde contre les accusations portées à l’encontre de Youssef Seddik.

Investir En Tunisie

Articles similaires