Tunisie : après Ben Ticha, Hamza Balloumi et Sofiène Ben Hamida interdits de voyage

Après le leader de Nidaa Tounes, Noureddine Ben Ticha, le juge d’instruction au tribunal de première instance de la Manouba a émis, samedi 4 juillet 2015, une interdiction de voyage à l’encontre de l’animateur et journaliste, Hamza Balloumi, et le chroniqueur, Sofiène Ben Hamida.

L’adjoint du procureur de la République au tribunal de première instance de la Manouba, Walid Meftah, a affirmé, à la TAP, que la même décision sera prise à l’encontre de ceux qui seront cités dans l’enquête suite à la plainte déposée par Congrès pour la République (CPR) contre Ben Ticha, Balloumi et Ben Hamida suite à la diffusion, sur Al Hiwar Ettounsi, d’un montage-vidéo reprenant un long discours de l’ancien président de la République, Moncef Marzouki, prononcé à Doha (Qatar) dans lequel il parle de potences en Tunisie et de terres brûlées en Syrie.

Investir En Tunisie

Articles similaires