Un SMS, à l’origine du retard du vol Tunis-Paris

Un SMS provenant d’une citoyenne française appelant à éviter l’embarquement sur les vols d’Air France a provoqué le retardement du vol de cette compagnie à partir de Tunis. C’est ce qu’a affirmé le directeur de la communication et des relations publiques à l’OACA, Sami Thabet.

L’Office de l’Aviation Civile et des Aéroports (OACA) a démenti jeudi, les informations véhiculées sur les réseaux sociaux concernant l’existence d’une bombe dans un avion de la Compagnie française assurant le vol Tunis Carthage /Roissy Charles de Gaulle (Paris).
Ces informations proviennent d’un message reçu par une femme française, dont le contenu invite les voyageurs à éviter tous les vols à bord des avions français, a-t-il dit, à l’Agence TAP.
La femme, par acte civique, a transmis ce message à Air France pour prendre les précautions nécessaires.
A l’aéroport Tunis-Carthage, l’avion français assurant le vol AF 1785 a été soumis à une deuxième inspection, dés que l’information a été transmise aux autorités tunisiennes et a retardé son départ de 1h25 mn. Le vol a été effectué sans bagages.
Le deuxième vol vers la même destination prévu à 14h25 s’est déroulé normalement, a assuré M. Thabet.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires