Tunisie : sécurisation des établissements hôteliers de Bizerte

Après l’attentat sanglant de Sousse, le syndrome sécuritaire semble toucher l’ensemble de la hiérarchie politique, administrative et sécuritaire.

Parallèlement aux mesures décidées pour la sécurisation des entreprises industrielles et du port commercial, ces derniers ont porté leur intérêt sur les établissements hôteliers ainsi que les différents circuits touristiques de la région de Bizerte.
Il a été décidé un renforcement de la présence des agents de la sécurité à l’intérieur et dans les parages des hôtels ainsi que sur les plages et lieux de villégiature et de baignade, de multiplier les rondes de surveillance dans les circuits particulièrement forestiers empruntés par les randonneurs et les promeneurs. Le degré de vigilance a été requis afin de rassurer les citoyens.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires