Tunisie : le ministère du Tourisme brosse un tableau noir

Seulement quelques 1.901.865 visiteurs sont entrés en Tunisie durant la période allant du 1er janvier au 20 juin 2015, accusant une baisse de 21,9% par rapport à la même période en 2014 et de 28,3% par rapport à 2010 (année de référence).

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat explique, dans un communiqué rendu public, cette baisse par une chute libre des arrivées des Européens de 45,2% par rapport à 2010 et de 23,5% par rapport à l’année précédente. Selon les nationalités, la chute a été très sensible entre 2010 et 2015 pour les Français (-62,8%) avec 210.776 entrées. Leur nombre a baissé de 24% par rapport à 2014. Le nombre de visiteurs italiens a également accusé une baisse de 62,4% entre 2010 et 2015 et de 48,7% par rapport à l’année 2014.
Le nombre d’arrivées de touristes maghrébins qui n’a cessé d’augmenter notamment après la révolution a également chuté entre le 1er janvier et le 20 juin 2015 de 22,5% par rapport à 2014 et de 11,7%, par rapport à 2010. Cette baisse s’explique, notamment, par une importante régression du nombre de ressortissants libyens de 38,3%. Les entrées algériennes ont progressé, par contre, de 8% entre 2014 et 2015 et de 35,6% par rapport à 2010.
La même source précise que le nombre de nuitées enregistrées au cours des cinq premiers mois de 2015 a atteint 6.273.570, soit une régression de 34,8% par rapport à 2010 et de 17,6% par rapport à 2014. Les recettes touristiques ont atteint, au cours de cette même période, 966,1 millions de dinars, en baisse de 9,6%, par rapport à la même période de 2010 et de 15,1%, par rapport à 2014.

A.B
 

Articles similaires