Tunisie : Fitch retire les notes de la société des Ciments d’Enfidha, tout en les confirmant

Fitch Ratings a confirmé la note nationale à long terme de la société des Ciments d’Enfidha (SCE) à "BBB" avec perspective stable et la note nationale à court terme à F3, tout en retirant simultanément les notes.

Dans un communiqué publié mardi sur son site Web, l’agence de notation a expliqué avoir retiré les notes parce qu’elle ne dispose pas d’informations suffisantes pour maintenir les évaluations. En conséquence, Fitch ne fournira plus de notes ou de couverture analytique de SCE.
La SCE a démontré une capacité à maintenir sa position de leader du marché et de la croissance en 2014, une année difficile, et Fitch prévoit que ce sera encore le cas en 2015.
La consommation locale de ciment a plutôt bien résisté à la conjoncture économique et politique après la révolution tunisienne en 2011.
Cependant, la plupart de la demande a été porté par les ménages et, dans une moindre mesure, par des projets résidentiels et commerciaux.
Maintenant que la période de transition est terminée et un nouveau gouvernement élu, fin de 2014, Fitch a souligné s’attendre à une demande de plus en plus portée par les projets d’infrastructure.
Avec un effet de levier constamment faible, la SCE a remboursé ses prêts à long terme, et en l’absence d’investissements majeurs, Fitch ne prévoit pas que ses ratios de crédit vont changer dans un avenir prévisible.
La SCE bénéficie d’une marge suffisante pour que qui est de sa note, ce qui lui permet de résister aux risques sectoriels accrus.
Le Levier net FFO (marge brute d’autofinancement) ajusté se situait à -0.3x à fin 2014 (- 0.4x à fin 2013) et Fitch attend la position de trésorerie nette sera soutenue.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires