Washington annonce le décès du Tunisien, Ali Harzi, impliqué dans l’assassinat de Belaïd et de Brahmi

Ali Harzi, terroriste tunisien appartenant à l’organisation État islamique (Daech) a été tué, le 15 juin, dans un raid américain à Mossoul, en Irak. C’est ce qu’a annoncé le Pentagon américain, dans un communiqué rendu public lundi 22 juin.

« Sa mort va affaiblir les capacités de Daech à intégrer des djihadistes originaires d’Afrique du Nord sur les fronts irakien et syrien. Elle élimine un homme ancré dans le terrorisme international de longue date », a souligné le communiqué.
Ali Harzi était impliqué dans l’attaque contre le consulat américain à Benghazi (Libye) en 2012 et dans les assassinats de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi, en Tunisie. Il est aussi soupçonné d’être l’instigateur de nombreuses attentats-suicide. Selon le Pentagon, le raid aérien a permis de tuer d’autres membres de l’organisation terroriste.

M.Kh
 

Articles similaires