Tunisie : Issam Téj pourrait écoper de 3 mois de prison et 20 000 euros d’amende

Trois mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende pour le handballeur tunisien Issam Téj. Telle est la proposition du parquet dans l’affaire des Paris Suspects dont le procès se poursuivra jusqu’au 26 juin prochain.

En effet, Isam Téj et 15 autres joueurs sont accusés d’escroquerie pour avoir lancé des paris, en mai 2012, portant sur la défaite de Cesson Montpellier à la mi-temps.
Selon ce que rapportent certains médias français, qui suivent en direct le septième jour de procès des Paris Suspects, qui se tient ce mardi 23 juin 2015 au tribunal correctionnel de Montpellier, Issam Téj et ses camarades pourraient encourir jusqu’à 5 ans de prison pour avoir sciemment influencé le cours du match.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires