Tunisie : arrêt total de la production à «El Fouladh»

Les ouvriers et les cadres de la Société tunisienne de sidérurgie « Al-Fouladh » ont effectué, hier, lundi 22 juin 2015, un sit-in de protestation à l’entrée de l’usine, bloquant la route nationale reliant Menzel Bourguiba à la capitale.

Ce mouvement de protestation a été dicté par « la situation de crise dans laquelle se débat la société ».
Les protestataires taxent la direction générale d’incapacité à approvisionner l’usine en matières premières et le syndicat de base a annoncé l’arrêt total de la production dans toutes les unités de l’entreprise. Un véritable tapage médiatique a accompagné l’octroi par la Banque islamique de développement d’un crédit à des conditions sévères exprimées dans la convention. Pour ces raisons, la société n’a pas pu jouir de cet argent et s’est trouvée incapable d’acquérir les pièces détachées et la matière première nécessaire à la reprise de la production.
Le représentant du syndicat de base pointe du doigt « un laxisme gouvernemental dans la recherche d’une solution radicale aux problèmes de l’entreprise ».
Le mouvement s’est terminé au gouvernorat où s’est tenue une réunion, en présence du secrétaire régional de l’UGTT. La décision a été prise de se réunir à nouveau, aujourd’hui, mardi 23 juin 2015, afin d’examiner avec la direction générale les différents aspects de la question et d’adresser au ministère de l’industrie et au chef du gouvernement un rapport détaillé et précis en vue de la tenue d’un conseil ministériel restreint consacré à cette question récurrente.

M.BELLAKHAL
 

Articles similaires