Un record pour la Tunisie : 250 mille jours de travail perdus à cause des grèves, depuis le début de l’année!

Durant les 5 premiers mois de 2015, on a compté quelque 250 mille jours de travail perdus à cause des grèves. Il s’agit d’un nouveau record pour la Tunisie !

C’est ce qu’a affirmé le ministre des Affaires sociales, Ahmed Ammar Youmbaï, lors d’une conférence de presse tenue mardi, rendant publics les résultats d’une étude réalisée sur les chiffres des cinq premiers mois de l’année en cours.

Selon M. Youmbaï, en comparaison avec la même période de 2014, les journées de travail perdues à cause de ces mouvements ont dépassé 100%. « C’est le secteur public qui est le plus touché avec un recul des grèves au niveau du secteur privé de l’ordre de 31% », a-t-il dit.
Le ministre a ajouté que le secteur de la fonction publique a enregistré 21 grèves dont 19 précédées par un préavis. « Avec un taux avoisinant les 48%, c’est le secteur des services qui s’accapare la part du lion dans ces grèves, suivi du secteur des transports avec 31%, puis les secteurs de l’agriculture et des mines avec respectivement 14% et 7% », a encore précisé le ministre, ajoutant que 90% de ces grèves sont réglementaires.

D.M
 

 

 

Articles similaires