Tunisie : les projets de thalassothérapie et thermalisme reviennent des profondeurs

A l’occasion de la célébration de son 40ème anniversaire, l’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie (ONTH) a annoncé que de nouveaux projets de thalassothérapie et thermalisme sont en cours de réalisation, dont la majorité entrera en exploitation en 2016.

Le directeur des études à l’ONTH, Abdelkarim Griri, a indiqué que tous les projets sont réalisés par le secteur privé. « Cinq sont déjà entrés en exploitation et trois autres en cours de réalisation, alors que le reste demeure au stade de l’étude », a-t-il dit, ajoutant qu’il y aurait une vingtaine de projets dans ce secteur.
Selon M. Griri, le projet de station thermale Ain Oktor (Nabeul), dont l’investissement s’élève à 50 millions de dinars (MD) sera prêt dans trois mois. En ce qui concerne les travaux de réalisation des projets de la station thermale à Beni Mtir (Jendouba), dont le coût s’élève à 7 MD, et celui de Hammam Mellegue (5MD), leurs taux de réalisation ont atteint, respectivement, 80 et 15%. Quant au projet de station thermale de Khebayet (Gabès), il sera réalisé sur 240 hectares, moyennant un investissement de 750 MD.
« Ce dernier, qui devrait créer 5000 postes d’emploi à sa réalisation et 6 200 après le démarrage de son exploitation, est le projet de thermalisme le plus important actuellement en cours de réalisation », a ajouté Abdelkarim Griri.
Il est à rappeler que la Tunisie, deuxième destination mondiale en thalassothérapie après la France, dispose aujourd’hui de plus de 60 centres équipés aux toutes nouvelles technologies et aptes à accueillir plus de 2 millions de curistes par année.

M.Kh
 

Articles similaires