Une étude Honeywell montre des opportunités d’amélioration dans les comportements et la sensibilisation à la sécurité incendie chez les Tunisiens

Une étude récente, menée à l’initiative d’Honeywell (NYSE:HON) met en évidence d’importantes lacunes dans les comportements et la sensibilisation à la sécurité incendie en Tunisie, où seulement 31% des Tunisiens ont participé à un exercice d’évacuation au cours de ces cinq dernières années.

De plus, la moitié des personnes interrogées déclarent qu’en entendant l’alarme incendie, elles évacueraient le bâtiment en suivant le même chemin que celui par lequel elles sont entrées plutôt que d’emprunter les sorties de secours, et 28 % déclarent qu’elles attendraient de voir ce que font les autres personnes avant de sortir ; ce qui constitue un autre comportement dangereux.
Néanmoins, 84 % des personnes interrogées déclarent qu’elles évacueraient le bâtiment plus rapidement si elles entendaient un message d’alarme vocal, plutôt qu’une sirène.
L’étude a été commanditée par Honeywell Fire Safety – leader mondial des alarmes, détecteurs de fumée et de gaz – dans le cadre d’une campagne visant à sensibiliser l’opinion publique au rôle individuel de chacun dans la sécurité incendie en Tunisie. L’étude a été menée auprès d’un échantillon d’hommes et de femmes représentatif de la population urbaine adulte de la Tunisie.
« Cette étude souligne le besoin crucial de construire une culture plus forte en matière de sécurité incendie parmi les Tunisiens », déclare Farouk Cherif, Regional Sales Leader chez Honeywell Fire Safety. « La sensibilisation et les comportements liés à la sécurité-incendie sont indispensables si l’on veut sauver des vies et éviter tout risque d’incident ».
Selon Honeywell Fire Safety, ces préoccupations ne sont pas simplement régionales, mais mondiales, en raison du manque de sensibilisation et d’entraînement du public en matière de sécurité incendie et de prévention. La sensibilisation à la sécurité incendie est un facteur essentiel pour éviter les incidents. Il est important que chacun possède les connaissances basiques en matière de sécurité, en s’assurant que les systèmes qui les protègent, eux et leurs familles, sont bien conçus pour le risque dont ils se protègent.
«Les systèmes de sécurité incendie doivent être maintenus et soumis à des tests et des contrôles périodiques par des organismes tiers agrées conformément a la règlementation tunisienne et être tout à fait opérationnel en tous temps », ajoute Farouk Cherif. « La sensibilisation du public à la sécurité incendie est cruciale pour que les gens prennent les mesures adéquates pour s’assurer d’être protégés de dangers potentiels. Cette responsabilité incombe à la communauté et nous devons tous collaborer afin de nous assurer que les environnements dans lesquels nous vivons sont sécurisés ». Abdelhamid SASSI, fondateur de l’INSSIPE partenaire tunisien du CNPP, spécialiste de la maîtrise des risques rajoute « La prévention des risques d’incendie doit intervenir le plus en amont possible, notamment au moment de la conception et de l’implantation des locaux. Il faut notamment tenir compte en premier lieu de la réglementation en fonction du type d’établissement »
Honeywell Fire Safety est l’un des plus grands fabricants au monde d’alarmes incendie commerciales et d’appareils de détection de fumées et d’évacuation. Il propose les meilleures solutions et services de sécurité intégrés de l’industrie, rendant ainsi plus sûre et confortable la vie de millions de clients dans le monde entier. Certains systèmes de sécurité-incendie, logiciels et solutions tels qu’ESSER, NOTIFIER ou MORLEY-IAS équipent actuellement les aéroports les plus fréquentés de la région, les établissements de santé, les centres d’affaires, les stades, les industries et les écoles.
L’étude a été conduite par YouGov auprès de 200 personnes habitant en zone urbaine, et âgées de plus de18 ans, avec une marge d’erreur de +/- 6,93 %.

D’après communiqué
 

Articles similaires