Tunisie : Tous Unis pour notre sécurité routière

Industriels, producteurs, importateurs, grossistes et distributeurs des pneumatiques en Tunisie se sont réunis vendredi 12 Juin 2015 pour une conférence de presse organisée par JOMAA SA (représentant officiel de PIRELLI) et la STIP (les pneus AMINE) à l’un des hôtels de la place.

L’événement, sponsorisé par AGIL, la SOMACOP ( représentant des pneus Aelous), Batterie NOUR, FIX AND GO, Radio IFM et REALITES, et placé sous le thème « Tous unis pour notre sécurité routière », s‘est tenu en présence des représentants du Ministère du commerce du Ministère de l’industrie et des Présidents directeurs généraux de la STIP et de JOMAA S.A, de l’UTICA, de l’Agence Tunisienne de la Prévention Routière (ATPR) et de l’association des ambassadeurs de la sécurité routière et l’ONSR.
Dans son allocution de bienvenue, M. Zied Jomaa, Président Directeur Général de la société Jomaa S.A a défini le cadre de cette rencontre qui se veut une contribution pour la sensibilisation des citoyens, utilisateurs des véhicules, sur les dangers de l’utilisation des pneus provenant du marché parallèle.
Prenant la parole, M Riadh Berrjeb, Président Directeur Général de la STIP, a précisé que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’ouverture de son entreprise sur son environnement et l’urgence de la sensibilisation des utilisateurs de la route sur les risques et les dangers découlant de l’utilisation des pneus de contrebande et/ou d’occasion et le coût élevé de la perte en vies humaines et en équipements.
M.Yousri Saidi, Directeur commercial et Marketing de la STIP, a mis l’accent sur la politique de son entreprise visant à promouvoir la qualité de ses produits.
Pour sa part, M. Kais Kaabi, Directeur technique du Groupe JOMAA SA, a traité la problématique du point de vue technique en précisant que ceux, des citoyens, qui sont attirés par le prix du pneu provenant du marché parallèle, ignorent que ce type de pneus ne répond généralement pas au critères et aux normes de sécurité, ne serait-ce qu’à cause des conditions de stockage de ces pneus, des dégradations qui les affectent et de leur durée de vie.
Des propositions et des recommandations ont été formulées par M. Zied Jomaa consistant à enrichir la carte grise par l’ajout d’informations utiles (dimensions des pneus, indice de charge, indice de vitesse, consommation de carburant), à la mise en place d’une stratégie de contrôle et de vérification par le Ministère du transport, à améliorer le diagnostic au niveau des services de la visite technique, à inclure, dans le code de la route, des connaissances de base relatives aux pneus et à la formation en créant une filière pour ouvriers spécialisés en pneumatique.
Une distribution de trophées a clôturé l’événement.

D’après communiqué

Articles similaires