Signature de 8 accords de coopération entre la Tunisie et le Maroc

En présence du Chef du gouvernement, Habib Essid, et du Chef du gouvernement marocain, AbdelIleh Benkiran, huit accords de coopération, concernant notamment les domaines du transport, de l’infrastructure et de l’enfance, ont été signés, vendredi 12 juin 2015, entre la Tunisie et le Maroc.

Il s’agit, notamment, de :
– Accord de coopération entre le ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire et le ministère marocain de l’Habitat et de la Politique
– Programme exécutif de l’accord de coopération dans le domaine du développement social pour les années 2015, 2016 et 2017
– Programme exécutif de coopération dans le domaine de l’éducation pour les années 2015, 2016 et 2017
– Programme exécutif dans les domaines de la femme, de l’enfance et des personnes âgées pour la période 2015-2017
– Programme annuel de coopération de l’agence tuniso-marocaine de la jeunesse pour l’année 2015
– Programme exécutif de l’accord de coopération dans les domaines de la jeunesse et des sports pour l’année 2015
– Déclaration commune dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le ministère marocain de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres
– Accord cadre de coopération technique dans le domaine du transport.
« Ces accords, qui permettront de hisser les relations bilatérales à des niveaux supérieurs, constituent une avancée qui devrait être confortée à l’avenir sur la voie de l’édification de l’Union du Maghreb arabe », a affirmé M. Essid, ajoutant que « la visite du président de la République, Béji Caid Essebsi, au Maroc, après le mois sain de Ramadan, sera une occasion renouvelée pour renforcer les relations entre les deux pays ».
Le Chef du gouvernement marocain a souligné, pour sa part, la nécessité de promouvoir davantage les relations bilatérales assurant que son pays suit attentivement le processus politique et démocratique que traverse la Tunisie.

A.B

 

Articles similaires