Tunisie : les IDE européens génèrent plus de 300 000 emplois

En Tunisie, 68% des investissements directs étrangers (IDE) sont originaires de l’Union Européenne (essentiellement en offshore) contre 14% seulement venant des pays arabes seulement. Les IDE européens génèrent, à cet effet, plus de 300 000 emplois, alors que les IDE arabes en génèrent beaucoup moins.

Commentant ces chiffres, le président de Sigma Conseil, Hassen Zargouni, estime qu’actuellement les IDE européens et arabes sont en total effondrement, notamment dans le secteur énergétique qui représentait plus du tiers des investissements. « Cela a pour conséquence directe le déséquilibre suivant : en 2014, les dividendes des IDE ont été de 2.8 milliards de dinars contre 1.7 milliard d’IDE. Cette situation est intenable économiquement et financièrement pour l’Etat et le pays », a-t-il assuré.
M. Zargouni a, à cet effet, appelé le gouvernement à accélérer le rythme des réformes, fiscales, bancaires et le code des investissements pour clarifier l’environnement des affaires et donner un signal fort aux investisseurs. « Il faut débloquer et vite les investissements venus de l’étranger et localement car il y a risque d’asphyxie », a-t-il dit, ajoutant que les remous sociaux doivent cesser pour un temps, le temps de respirer pour les entreprises.

D.M

Articles similaires